Accueil www.macoree.com

Le Tripitaka Koreana

(팔만 대장경, 八萬大藏經 ou 고려 대장경, 高麗大藏經)

Avec l'aimable autorisation de Korea Insights

Ces 81 258 planches de bois contiennent l’intégralité des textes bouddhiques mahayanistes. Tout a commencé au début du XIIIe siècle quand une première série fut gravée dans l’espoir que Bouddha protègerait le royaume de Goryeo des invasions venues du nord (Khitans, Mongols). Hélas, non seulement le royaume ne fut pas protégé, mais les tablettes furent détruites. La cour alors réfugiée sur l’île de Ganghwa décida qu’il fallait recommencer. Et ça, vous allez voir que ce n’était pas une plaisanterie… On fait venir du bois de Chine. On immerge ledit bois dans de l’eau salée pendant… 3 ans. Puis on le plonge pendant 3 ans dans de l’eau douce. Comme ce n’est pas suffisant, on le garde en terre pendant encore 3 ans, puis, à l’air libre pendant 3 ans… Total : 12 ans, rien que pour préparer le bois. Reste la gravure : 1 340 livres à recopier sur les tablettes de 67 sur 23 cm comportant 22 lignes de 14 caractères sur chaque face, soit 81 258 planches, toutes gravées à la main… La gravure à elle seule prit 16 ans. Total : 28 ans !

Avec l'aimable autorisation de Korea Insights
Elles sont aujourd’hui conservées au temple de Hæinsa (해인사), près de Dægu.