Accueil www.macoree.com

Les Céladons

Cette technique de poterie trouve son origine en Chine pendant la dynastie Song (960 – 1279), et probablement dans les fours T’zu-yao du Xe siècle. L’influence chinoise disparut dans la première moitié du XIIe siècle pour donner place à une créativité toute coréenne. Mais les invasions qui suivirent sonnèrent le déclin de cet art, et le secret du vernis qui donne la couleur bleu-vert caractéristique des céladons fut même perdu au XIVe siècle. Il ne fut retrouvé qu’au XXe siècle bien qu’il soit dit que le bleu-vert moderne n’est pas aussi profond que celui de l’époque… N’étant pas moi-même un spécialiste, je vous laisse seul juge, alors… à vous de voir.

Anecdote :

Quand les premières céramiques arrivèrent à la cour de Louis XIV (dynastie des Capétiens), la couleur à la mode est un certain vert, la même que celle des céramiques. Et un roman est alors très populaire : l’Astrée d’Honoré d’Urfé, où les rubans du chapeau du berger sont de ce vert. Le berger s’appelle Céladon