Accueil www.macoree.com

Ohmynews, le journal Internet qui détrône la presse papier
Alain Devalpo (avril 2003)

Ohmynews, le journal Internet qui détrône la presse papier

En Corée du sud, l’influence des quotidiens d’information diffusés uniquement sur Internet est grandissante. Exemple le quotidien Ohmynews qui est en partie responsable de la victoire électoral du nouveau président.

Ils sont nés au cours des années 1960. Durant les années 80, ils sont descendus dans la rue pour en finir avec la dictature. Aujourd’hui, ils ont dépassé le cap des trente ans. C’est la génération qu’à Séoul on appelle la 3–8–6. Une génération qui veut changer le monde à l’aide des nouvelles technologies et dont fait partie Monsieur Ho. Après avoir été journaliste dans la presse traditionnelle, il y a trois ans, il a créé Ohmynews, un quotidien uniquement sur Internet qui revendique 2 millions de surfeurs-lecteurs par jour.

Jusqu’alors la grande presse traditionnelle, contrôlée par des groupes conservateurs, faisaient l’opinion dans un pays où les tirages restent très importants. Plus de deux millions d’exemplaires pour le Shibun Ilbo par exemple. Mais Internet ouvre un espace aux courants de pensées progressistes.

M. Ho se félicite de troubler le monopole de la presse papier très conservatrice en Corée du Sud. Mais ce n’est pas tout. Il veut aussi ébranler le pouvoir des journalistes professionnels. Grâce à Internet, les citoyens sont en mesure d’ébaucher ce qu’il appelle le journalisme citoyen du XXIe siècle.

Ohmynews compte donc 24 000 collaborateurs. Professeurs, députés ou ménagères qui écrivent 200 articles par jour. Pas de censure, affirme la rédaction, on vérifie juste que le papier ne soit pas source de diffamation. Pourtant, le parti pris est clairement anti-conservateur. Lors de la dernière campagne électorale, les sites Internet ont soutenu l’actuel président progressiste contre les grands journaux favorables au candidat conservateur. Roh Moo Hyun qui l’a emporté, en signe de remerciement, a accordé sa première interview d’élu du peuple à Ohmynews. Ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom de président Internet.

Les temps changent, les journaux en ligne font donc vaciller le pouvoir de la presse papier. Reste que le concept de journalisme citoyen de Ohmynews pose des questions de déontologie. Mais grisé par le succès, l’heure n’est pas à la réflexion pour M. Oh et il préfère parler de tous ses projets futurs.

Papier enregistré pour France Inter.
Alain Devalpo